Marketing de réseau

Image montrant deux mains écrivant sur un ordinateur portable avec en arrière plan une carte du monde. Des hommes et des femmes en noirs sont reliés entre eux pour montrer qu'ils forment un réseau. Cette image résume très bien le marketing de réseau.

Le marketing de réseau est très souvent comparé à un système pyramidal. Mais qu’en est-il réellement ? Pour le savoir, je vous invite à lire très attentivement cet article jusqu’au bout.

Qu’est-ce que le marketing de réseau ?

Le marketing de réseau est une méthode de distribution de produit(s) dans laquelle les vendeurs, appelés aussi distributeurs, peuvent parrainer de nouveaux vendeurs et être alors en partie rémunérés par une commission évaluée en pourcentage sur les ventes des recrutées.

Ce modèle d’affaire permet d’éliminer les coûts liés au recrutement et à la formation mais aussi les dépenses de publicité en lui substituant le bouche à oreille. Cela permet donc de supprimer les intermédiaires.

Le marketing de réseau a vu le jour aux États-Unis dans les années 40 et a connu une croissance fulgurante à partir des années 90. Il est également appelé marketing relationnel, MLM (Multi-level marketing), vente multi-niveaux, vente en réseau par cooptation, vente à réseau coopté (V.R.C), organisme de vente directe en réseau par cooptation, marketing à paliers multiples ou commercialisation à paliers multiples.

Comment fonctionne le MLM ?

Dans la vente, il existe trois méthodes de distribution :

  1. La vente au détail : le consommateur se rend dans un magasin pour acheter des produits ;
  2. La vente directe : les produits sont présentés et vendus au consommateur à domicile ;
  3. Le marketing de réseau : la distribution des produits s’effectue par le biais d’un réseau de distributeurs qui consomment et partagent ces produits.

Parmi ces différentes méthodes, le marketing de réseau est la moins connue et la moins comprise. Le mot marketing désigne l’action de diriger un produit ou un service d’un fabriquant ou d’un fournisseur vers un consommateur. L’association au mot réseau signifie qu’un système de rémunération est proposé aux personnes qui en assurent la distribution.

La promotion du produit ou du service ne se faisant pas par des modes de communication traditionnels, ce processus de recommandation implique donc de mettre en place un plan de rémunération. Ce plan est propre à chaque société et permet aux distributeurs de toucher des commissions sur plusieurs niveaux.

Lorsqu’un distributeur parvient à motiver quelqu’un à exercer la même activité que lui, on parle de parrainage. Le parrain touche alors des commissions sur les ventes de son filleul.

Quelles sont les sources de revenus dans le marketing réseau ?

Pour récompenser leurs distributeurs, les entreprises de marketing de réseau doivent mettre en place un plan de rémunération clair et explicite. On trouve généralement trois types de revenus :

  1. Les commissions : le distributeur bénéficie d’un pourcentage sur la vente du produit ;
  2. Le revenu résiduel : le distributeur touche un revenu de manière récurrente ;
  3. Les primes : le distributeur peut bénéficier de primes pour être encouragé.

Commissions

Les commissions sont reversées aux distributeurs pour chaque vente réalisée. Le pourcentage des commissions et le nombre de niveaux permettant aux distributeurs de percevoir des gains, dépendent exclusivement du plan de rémunération fixé par la société (comme pour le délai de paiement des commissions).

Revenu résiduel

Le revenu résiduel est le versement des commissions lié au travail effectué par les distributeurs parrainés dans le passé. Il est calculé selon son propre chiffre d’affaires et celui de son équipe. Cela varie également en fonction du plan de rémunération de la société.

Primes

Des primes sont généralement prévues dans le plan de rémunération mais seulement destinées aux meilleurs distributeurs. Ces bonus de grande valeur (voyage, montre, voiture, etc.) sont offerts par la société en fonction de sa position dans le réseau.

Le marketing de réseau donne aux gens l’occasion de générer différentes sources de revenus. Mais ne vous méprenez pas, le marketing relationnel demande beaucoup de travail avant d’espérer en retirer des revenus résiduels à long terme.

Marketing de réseau : escroquerie ou réelle opportunité d’affaire ?

Dès lors qu’une nouvelle idée ou qu’un nouveau système apparaît, il est souvent catalogué comme étant étrange ou louche. Évidemment, le marketing de réseau n’a pas échappé à cette règle. Dans un premier temps, comme pour les franchises, l’appareil judiciaire des États-Unis a d’abord tenté de le proscrire. Certains pays sont mêmes allés jusqu’à l’interdire ou l’ont sérieusement entravé. C’est d’ailleurs en grande partie pour cela que pendant longtemps le marketing relationnel a été synonyme d’escroquerie. Puis avec le temps, il a réussi à démontrer sa légalité et surtout qu’il pouvait être une réelle opportunité d’affaire.

Attention tout de même !

Le marketing de réseau est totalement légal à condition de respecter deux règles fondamentales :

  1. Obligation pour le réseau de consommer et vendre des produits ou services ;
  2. Avoir des commissions basées sur la consommation des produits ou services.

Contrairement aux systèmes pyramidaux, le marketing de réseau est tout à fait légal et encadré par la loi. Il y a un véritable produit ou service à vendre et les règles de commissionnement sont claires et définies. Mais alors pourquoi le marketing relationnel a si mauvaise réputation ?!

Tout simplement parce que les gens ne cherchent pas vraiment à comprendre le concept. À partir du moment où le système est construit sur plusieurs niveaux, la majorité des gens pensent qu’il s’agit forcément d’un système pyramidal.

► Accès direct à mon article « Systèmes pyramidaux » en cliquant ici.

En France le marketing de réseau est peu utilisé et très mal vue. Sa méthode de distribution est mal comprise (alors que c’est juste un système d’affiliation amélioré) et souffre de la non adaptation à la culture francophone.

Trois points à prendre en compte

Voici trois points à prendre en compte pour estimer la légalité d’un système de ventes basé sur le marketing de réseau :

  1. Avoir un produit ou un service réel ;
  2. Avoir une limite quant au nombre de niveaux pour toucher des commissions ;
  3. Toucher des commissions exclusivement sur les ventes.

Questions à vous poser également

Paye-t-on pour un produit réel ou est-ce un droit d’entrée déguisé pour pouvoir par la suite vendre ce même droit d’entrée à d’autres personnes ?

Dans un système pyramidal, les membres gagnent leur vie en enrôlant de nouvelles recrues. Dans une entreprise de marketing relationnel légale, les vendeurs perçoivent une commission fixe ou variable sur les ventes mais en aucun cas sur le seul recrutement de nouveaux membres.

L’entreprise recrute-t-elle les clients ?

100% des commissions d’un plan de rémunération mis en place par une entreprise de marketing relationnel légale proviennent de l’acquisition de nouveaux clients recrutés par les distributeurs et les membres de leur équipe. L’entreprise ne recrute donc pas d’elle-même de nouveaux clients.

Peut-on être dans l’obligation d’atteindre des objectifs mensuels de vente ?

À aucun moment, une société de marketing de réseau ne peut obliger ses distributeurs à atteindre des objectifs de vente.

Peut-on gagner facilement et rapidement de l’argent sans rien faire ?

En marketing de réseau le niveau de difficulté pour recruter des clients est élevé et donc ne permet pas de gagner facilement et rapidement de l’argent sans rien faire. Dans un système pyramidal, les anciens membres sont forcément plus riches que les nouveaux, alors que dans le marketing de réseau, les anciens membres sont certes plus avantagés mais leur succès n’est pas garanti.

L’entreprise autorise-t-elle à travailler illégalement ?

Une entreprise de marketing de réseau demande à ses distributeurs d’être en conformité avec les règles en vigueur de leur pays.

Comment exercer cette activité en toute légalité ?

Pour exercer cette activité légalement, le distributeur doit se déclarer en tant qu’auto-entrepreneur avec le statut de VDI (vendeur à domicile indépendant). Ce statut lui permet d’être assimilé salarié au titre de la sécurité sociale. II convient pour cela de régler une cotisation proportionnelle aux revenus. Ceci est valable tant qu’un certain plafond n’est pas atteint, au-delà on rentre dans le système classique.

Le marketing de réseau, avec son modèle d’affaires par recrutement en chaîne d’adhérents ou d’affiliés, est encadré par le code de la consommation (Article L122/6). Cela permet d’interdire les techniques employées dans la vente pyramidale.

La difficulté majeure de la justice est d’arriver à différencier un système pyramidal d’un système légal de vente multi-niveaux car certains systèmes ressemblent à de la vente pyramidale tout en étant parfaitement légaux.

En France, le SVD (Syndicat de la Vente Directe), est reconnu par les autorités comme porte-parole de la vente directe et comme garant de l’observation stricte de ces règles professionnelles. La vente directe est également reconnue par le Conseil d’État comme activité spécifique.

Comment réussir en MLM ?

Le marketing de réseau est un système dans lequel la vente se fait de particulier à particulier. Son faible taux de réussite provient de l’incapacité des distributeurs à structurer leur activité.

Dans les autres modèles commerciaux, les vendeurs doivent remplir des conditions de qualifications et de compétences avant de démarrer leur activité. Dans le marketing de réseau, les vendeurs doivent se former après avoir débuté leur activité. Malheureusement, la majorité d’entre eux ne sont pas prêts à fournir les efforts nécessaires pour le faire.

Pour devenir un bon vendeur, il suffit de se concentrer sur le produit. Pour réussir en marketing de réseau, il faut également se focaliser sur :

  1. Le système (l’entreprise) ;
  2. La formation continue (le développement personnel) ;
  3. Les gens (les filleuls).

L’entreprise

Dans le marketing de réseau, il ne faut donc pas se concentrer uniquement sur le produit mais plutôt sur ce que l’entreprise peut apporter au niveau personnel. Beaucoup trop de gens se focalisent d’abord sur le produit au lieu d’analyser en profondeur le modèle d’affaires de l’entreprise qui se cache derrière.

Certaines entreprises de marketing relationnel s’intéressent aux gens uniquement pour qu’ils vendent leurs produits alors que d’autres veulent également les éduquer financièrement et les aider à réussir.

► Accès direct à mon article « Éducation financière » en cliquant ici. (en cours).

Le développement personnel

Une fois qu’une bonne entreprise de marketing de réseau a été décelée, il faut rejoindre une équipe capable de prodiguer une formation de qualité basée essentiellement sur le développement personnel. Cet enseignement permettra alors de :

  1. Surmonter la crainte d’être rejeté ;
  2. Cesser de se préoccuper du regard des autres ;
  3. Diriger une équipe.

Pour réussir plus rapidement que les autres dans ce modèle d’affaires, il faudra absolument maîtriser les trois points précédents.

Les filleuls

Enfin, il faut apprendre à ses filleuls à dupliquer son savoir-faire. C’est à dire apprendre à ses filleuls à transmettre son savoir-faire à leurs propres filleuls. Cela est extrêmement important car la clé de la réussite en marketing de réseau est la duplication.

Lorsqu’un solide réseau a été bâti, on peut alors cesser de travailler et profiter de ses revenus résiduels. Mais si l’on souhaite devenir un top leader au sein de son entreprise alors la clé du succès sera bien entendu l’engagement à long terme.

Le marketing de réseau a le pouvoir de changer la vie des gens s’ils sont prêts à travailler dur et longtemps.

Comment déceler une bonne entreprise de marketing de réseau ?

Pour déceler une bonne entreprise de marketing de réseau, il faut pouvoir répondre positivement à cette liste de critères. Il faut s’assurer que l’entreprise :

  1. Soit dotée d’un bon programme d’encadrement ;
  2. Mette l’accent sur le développement personnel de ses clients ;
  3. Possède un système de distribution et de rémunération qui ait fait ses preuves ;
  4. Offre une sphère d’actions attrayantes dans laquelle croire et avoir confiance ;
  5. Soit composée de gens respectables et dont la présence est agréables.

Une fois tous ces critères validés, on peut alors se pencher sur le produit.

Concernant le produit, il est tout de même conseillé de l’aimer réellement. Si ce n’est pas le cas, les chances de succès sont réduites. Personnellement je ne me vois pas vendre du café alors que je n’en bois pas.

OneLife

Je vais maintenant vous révéler la compagnie de marketing de réseau dans laquelle je m’investis actuellement. Elle répond bien entendu positivement aux cinq critères que j’ai cités précédemment. Il s’agit de la société OneLife.

Je vous propose de découvrir sa gamme de produits et tout son écosystème en seulement trois minutes et cinquante secondes ! Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à la vidéo de présentation.

► Lien d’accès direct à la vidéo : OneLife présentation 2017

J’utilise, recommande et promeus les produits OneLife parce qu’ils ont incontestablement le pouvoir de changer notre situation financière.

Le marketing de réseau est-il le business du 21ème siècle ?

Statistiques

  • 3000 entreprises à travers le monde* ;
  • 178 milliards d’euros de chiffre d’affaires* ;
  • 100 millions de personnes travaillant en tant que networker* ;
  • 2 nouveaux millionnaires sur 10 proviennent du marketing de réseau* ;
  • 90% des personnes qui restent actives pendant dix ans dans le MLM deviennent riches.

► (*Données 2017)

Citations de célébrités

« Si on me donnait la chance de tout recommencer, je choisirais le Marketing de Réseau. »

Bill Gates – Informaticien et entrepreneur américain

« Si vous vous lancez dans le marketing de réseau, vous devrez d’abord investir des milliers d’heures qui ne sont pas rémunérées à leur juste valeur. Vous travaillerez des mois sans toucher de véritables revenus, mais, avec le temps, l’effet multiplicateur des efforts de vos associés en amont se fera sentir, et vous gagnerez plus d’argent que vous n’auriez imaginé. L’énergie que vous consacrez à prendre un bon élan est un facteur important de votre succès futur. En fait, les gens qui ont du succès savent bien que, si on est prêt à faire des sacrifices au tout début, on récoltera les bénéfices toute sa vie. »

Jack Canfield – Auteur-conférencier américain

« Ce que je pense aujourd’hui, c’est que le MLM est une formidable école du business. C’est pour cela que j’appelle cette industrie, le business du 21ème siècle… Un business où les gens sont libres et sans le stress du traditionnel chef d’entreprise. Le patron toujours sur la brèche en particulier dans ces périodes où l’économie change. Je prends une position favorable pour le MLM car je pense sincèrement que c’est le bon moyen pour passer d’employé à Business man. Je n’ai jamais fait partie d’aucun MLM mais mon entreprise et moi-même l’encourageons. C’est pour moi, le moyen le plus simple et le meilleur pour aider les individus à devenir ce qu’ils veulent et atteindre les objectifs qu’ils se sont donnés. »

Robert Kiyosaki – Entrepreneur américain 

Vidéo complémentaire

Si vous désirez en apprendre davantage sur le marketing de réseau, cliquez sur le lien ci-dessous.

► Accès direct à ma vidéo « MARKETING DE RÉSEAU – L’entreprise du 21ème siècle » en cliquant ici.

Contenu privé

Si vous désirez recevoir du contenu privé, je vous invite à en faire la demande en cliquant sur le lien ci-dessous.

► Accès à mon contenu privé en cliquant ici.

Soutien

Si vous avez aimé cet article, je compte sur vous pour le partager.

Merci à tous pour votre soutien !

Quentinator

About The Author

Quentinator

Cliquez sur l'onglet « À propos » pour en apprendre davantage sur moi.