Systèmes pyramidaux

Deux hommes interrogent Bernard Madoff. Ok Madoff, d'où vous est venue l'idée de rémunérer les premiers investisseurs avec l'argent des derniers ? Du régime des retraites par répartition des Français.

La plupart des gens sont à-peu-près capables de définir ce qu’est un système de Ponzi. Mais combien d’entre eux savent que nous cotisons et épargnons tous dans ce type de système ? À mon avis ils ne sont pas très nombreux. Par conséquent, si les différents systèmes pyramidaux dont je fais allusion ne vous disent rien de concret, je vous invite à lire très attentivement cet article jusqu’au bout.

Qu’est-ce qu’un système de Ponzi ?

Un système de Ponzi, également appelé « pyramide de Ponzi », est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Tout se passe bien tant que de nouveaux investisseurs injectent de l’argent.

Ce type de système, dit pyramidal, tient son nom de Charles Ponzi qui l’utilisa à Boston en 1919 pour devenir millionnaire en seulement six mois. Les profits étaient censés provenir d’une spéculation sur les coupons-réponse internationaux, avec un rendement de 40 % en 90 jours. Environ 40 000 personnes investirent 15 millions de dollars, dont seulement un tiers leur fut redistribué.

► Petit résumé en vidéo de l’affaire Charles Ponzi : https://www.youtube.com/watch?v=P1rHdQG0f1I

Toutefois, la plus grosse arnaque financière de type Ponzi découverte à ce jour revient à l’homme d’affaires américain Bernard Madoff. Ce président-fondateur d’une des principales sociétés d’investissements de Wall Street a créé un système de Ponzi qui a fonctionné pendant 18 ans (de 1990 à la crise financière de 2008). Il est devenu célèbre pour s’être enrichi avec des milliards de dollars appartenant à des gens fortunés.

Le 12 décembre 2008, il a été arrêté et inculpé par le FBI pour avoir réalisé une escroquerie qui pourrait porter sur 65 milliards de dollars américains. Il a été condamné le 29 juin 2009 à 150 ans de prison, ce qui correspond à la peine maximale prévue par la loi.

► L’affaire Bernard Madoff expliquée par Poisson Fécond : https://www.youtube.com/watch?v=218iXNU_n3o

Ce type de système pyramidal est totalement illégal. Cependant il existe certains types de systèmes qui se basent sur ce modèle et qui sont malgré tout totalement légaux.

Quels sont les types de systèmes pyramidaux légaux ?

Il y a des systèmes pyramidaux légaux et des systèmes pyramidaux illégaux. Le système de protection sociale est un système pyramidal légal, tout comme le système financier. Dans les deux cas, le système fonctionne aussi longtemps que de l’argent frais circule. Mais si cet approvisionnement cesse, le système s’effondre. Regardons maintenant d’un peu plus près les deux types de systèmes pyramidaux légaux cités précédemment.

Le système de protection sociale

Le fonctionnement de la sécurité sociale ressemble d’une certaine façon à un système de Ponzi ; les cotisations des actifs servant à payer les pensions des inactifs. Le principe est donc celui du pot commun fonctionnant par solidarité. Autrement dit, le montant de la contribution versée par chaque personne ne dépend pas de ses propres risques mais de ses revenus. C’est donc un système redistributif mais qui a la particularité de se diviser en quatre branches :

  1. Assurance maladie (hospitalisations, médicaments et consultations) ;
  2. Accidents du travail (maladies professionnelles et accidents du travail) ;
  3. Famille (naissance, garde d’enfants, aides à l’éducation et au logement) ;
  4. Retraite.

En 2015, les dépenses de prestations sociales culminent à 476,6 milliards d’euros, une somme largement supérieure (d’environ 100 milliards d’euros) à l’ensemble du budget de l’État.

Assurance maladie

Derrière l’assurance maladie se cache quelque chose d’insidieux et de beaucoup plus grave qu’un simple système pyramidal. En effet, à première vue, la fonction principale de cette branche est d’aider la population à se soigner. En réalité ce n’est pas le cas ! Sa fonction première est de lever un prélèvement obligatoire sur l’ensemble de la population afin de permettre à la caste dirigeante de détourner ces fonds au profit de Big Pharma.

► Accès direct à mon article « Big Pharma » en cliquant ici.

En effet, avez-vous réellement la sensation que nous pouvons utiliser nos cotisations comme bon nous semble ? Qui décide de ce qui doit être remboursé ou non ? Une chose est sûre ce n’est pas nous ! Par conséquent, la fonction principale de l’assurance maladie est bien de détourner nos cotisations pour enrichir Big Pharma.

Retraite

En France, le système de retraite est fondé pour l’essentiel sur le principe de la répartition ; les cotisations des actifs servant à payer les pensions versées aux retraités. Autrement dit, cela signifie que le jour où les actifs n’arrivent plus à créer la richesse nécessaire pour arriver à financer l’ensemble des pensions versées aux inactifs alors le système s’effondre. La population devenant de plus en plus vieillissante et la natalité étant beaucoup trop faible, il va donc falloir trouver une solution assez rapidement avant de voir ce système pyramidal s’effondrer par manque d’actif pour alimenter la chaîne.

Ratio cotisants / retraités

Le ratio cotisants / retraités est un indicateur important pour apprécier l’équilibre de ce type de système. En effet, plus le ratio est faible et plus l’effort de financement pèse sur les épaules des cotisants. Et comme vous pouvez le constater ci-dessous, l’évolution de ce ratio se dégrade continuellement depuis les années 1960 :

  • 4 pour 1 en 1960 ;
  • 1,8 pour 1 en 2010 ;
  • 1,2 pour 1 en 2050.

Toutefois, il existe tout de même une solution pour compenser la baisse du nombre d’actifs. Cette solution s’appelle la croissance.

Croissance économique

Le meilleur moyen de palier à la diminution du nombre d’actifs est d’avoir de la croissance. Autrement dit, si les actifs, tout en étant moins nombreux, arrivent à produire plus et donc à cotiser plus, alors le système reste à l’équilibre. Malheureusement ce n’est pas le cas. Depuis les années 1960, la croissance a continuellement chuté d’un 1% tous les 10 ans.

« La solution intermédiaire serait qu’on est de la croissance mais on sait qu’on ne peut pas en avoir. Pour des raisons démographique, pour des raisons de progrès techniques, pour tout un tas de raisons, ça fait 50 ans qu’on perd 1% tous les dix ans de croissance. Ce n’est pas demain matin qu’on va rebasculer d’une croissance zéro à une croissance 4% comme ça par l’opération du Saint-Esprit. »

Olivier DELAMARCHE – Fondateur de la société de gestion de portefeuille Platinium Gestion, analyste financier et chroniqueur français

Par conséquent, il est impossible d’envisager compenser la diminution du nombre d’actifs par de la croissance ; surtout qu’il nous arrive même parfois d’être en récession ! De plus, la croissance est manipulée par nos élites. En effet, aujourd’hui on ne sait quasiment plus faire de croissance sans créer de la dette. Mais ce que l’on oublie souvent de vous rappeler, c’est que faire de la dette c’est ni plus ni moins que créer de l’impôt dans le futur.

► Accès direct à mon article « Impôts et taxes » en cliquant ici (en cours).

En somme, ce n’est donc pas la croissance qui va réussir à sauver notre système de retraite. Pourtant, le Conseil d’orientation des retraites en tient compte pour faire ses prévisions concernant le retour à l’équilibre de ce système.

Conseil d’orientation des retraites

D’après le rapport annuel de juin 2019 du Conseil d’orientation des retraites, le système des retraites ne sera pas à l’équilibre avant au moins 2042 ; voir 2056 si la croissance venait à être plus faible que prévu. Ceci est très étonnant car l’année précédente il nous parlait d’un retour à l’équilibre pour 2036 ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire un article du journal Libération en cliquant sur le lien ci-dessous.

► Accès direct à l’article du journal Libération en cliquant ici.

En 2010, d’après le Conseil d’orientation des retraites, une retraite sur dix n’était pas financée et si rien n’est fait ce sera une sur six en 2030 ! Personnellement, je suis profondément convaincu qu’on arrivera jamais à rééquilibrer ce système

Trois leviers pour sauver ce système

En l’absence de croissance, voyons maintenant les trois leviers dont disposent nos gouvernants pour allonger la durée de vie de ce système :

  1. Augmenter les cotisations ;
  2. Diminuer les pensions de retraite ;
  3. Ajuster la durée de cotisation.

Toutefois, étonnamment, la classe dirigeante a préféré allonger la durée de vie de ce système en privilégiant la création de dette. En d’autres termes, elle a préféré nous asservir aux marchés financiers (banque privées) ! Cette décision est totalement absurde car maintenant nous devons rembourser une dette avec ses intérêts et rééquilibrer un système qui ne l’est plus. Il aurait donc fallu jouer sur les trois leviers immédiatement et sans passer par la case endettement. Ceci est vraiment incompréhensible. À moins que cette opération ait pour but de nous réduire en esclavage par la dette.

► Accès direct à mon article « Esclavage moderne » en cliquant ici.

À terme, la situation étant déjà inextricable, la classe dirigeante n’aura plus d’autre choix que d’appliquer simultanément tous ces leviers pour retarder l’effondrement de ce système. Il n’y a pas de paranoïa dans mes propos et encore moins de solution miracle pour sauver ce système totalement à l’agonie. Préparez-vous à constituer vous-mêmes votre retraite car personne ne vous viendra en aide.

Le système financier

La finance internationale fonctionne d’une certaine manière comme le système de Ponzi, c’est à dire en vase clos avec des nouveaux investisseurs qui financent les gains de ceux qui avaient investi depuis plus longtemps. Ce système est complètement déconnecté de l’économie réelle.

Contrairement à un système pyramidal habituel, la finance internationale permet à ses investisseurs de parier sur l’écroulement de son propre système ! On peut donc miser sur la faillite d’une entreprise ou d’un état ce qui paraît totalement aberrant.

Lorsqu’un système pyramidal traditionnel s’écroule, la totalité des investisseurs qui sont encore présents sur le marché perdent tout et les responsables sont incarcérés. Alors que dans le système financier actuel les responsables sortent du système avec des millions et la partie continue.

On peut résumer tout cela à « pile je gagne, face tu perds » ! Quand il y a des gains c’est pour les actionnaires, les traders et les patrons des grandes banques… Et malheureusement quand il y a des pertes c’est pour les contribuables et les déposants !!!

Systèmes pyramidaux vs Marketing de réseau

Le marketing de réseau n’a rien d’un système pyramidal. Une pyramide de Ponzi est une structure organisée du haut vers le bas, seuls ceux qui y sont entrés au tout début ont une chance de monter au sommet. Dans la structure du triangle inversé du marketing de réseau, tout le monde commence en bas et à l’opportunité de créer un vaste réseau, plus vaste encore que celui du parrain. Le marketing de réseau n’est donc pas un système de vente pyramidale.

► Accès direct à mon article « Marketing de réseau » en cliquant ici.

Comment fonctionne la vente pyramidale ?

La vente pyramidale consiste à vendre un produit ou un service virtuel à une personne, tout en lui disant qu’il peut gagner de l’argent en le vendant lui-même. Le produit fictif servant juste de prétexte pour faire circuler l’argent. En clair, c’est une escroquerie car seuls les fonds apportés par les nouveaux entrants permettent de rémunérer les commissions de ceux qui les ont précédés. Ce système de vente n’assure en aucun cas la distribution d’un produit.

Pour entrer dans la partie, chaque prospect va devoir payer un droit d’entrée. Une fois devenu membre, il va être dans l’obligation d’enrôler un certain nombre de personnes pour pouvoir récupérer sa mise de départ et continuer de trouver sans cesse des prospects pour générer un bénéfice. Pour chaque vente réalisée une partie de la somme sera redistribuée au parrain du vendeur (la personne qui l’a fait rentrer dans le système) puis le reste se partage entre les différents parrains de parrains sur tout le long de la chaîne.

Afin de trouver de nouvelles recrues, les nouveaux membres ont tendance à chercher autour d’eux des gens qui acceptent de leur faire confiance et d’investir une certaine somme en échange de promesses de bénéfices futurs. La vente pyramidale est donc immorale car elle ne se contente pas d’arnaquer les nouveaux venus mais encourage ses membres à profiter de leur entourage (famille et amis principalement) pour générer un revenu.

Une fois que ces personnes font également partie du système, c’est à leur tour d’encourager de nouveaux prospects à rejoindre la partie. Ce système est dit pyramidal parce que ses membres forment une pyramide. Chaque niveau est plus volumineux que le précédent avec, à la tête, au sommet de la pyramide, le créateur du système. C’est un système non-durable qui leurre ses victimes avec des promesses de richesse.

Comment déceler un système de vente pyramidale ?

Pour savoir si on fait partie d’un tel système, voici les deux points à examiner précisément :

  • Le produit ;
  • Le nombre de niveaux.

Il faut absolument s’assurer que le produit existe bel et bien. Il n’est pas forcément sous forme physique car un produit numérique de type formation au format PDF est un produit réel.

Dans la vente pyramidale, il n’y a pas de limite de niveaux pour les commissions et ça c’est interdit car in fine, l’entreprise vendrait à perte. Important également, le montant des commissions que tu vas toucher ne peut jamais être garanti.

D’autres critères peuvent également entrer en compte :

  • Siège social dans un paradis fiscal ;
  • Frais d’inscription variables ;
  • Majorité des commissions provenant de l’inscription (droit d’entrée) ;
  • Possibilité d’acheter des positions multiples ;
  • Rendement garanti extraordinaire ;
  • Promesse de gain sans rien faire ;
  • Action trop simple à effectuer.

Pourquoi sont-ils interdits ?

Les systèmes de vente pyramidale sont interdits pour deux raisons. La première est qu’ils ne créent pas de richesse. L’argent gagné par les membres provient d’autres membres de niveaux inférieurs. Il n’y a donc aucune création de valeur car le système ne fait que transférer de l’argent vers le sommet. Celui qui est en haut de la pyramide gagnera toujours plus que celui qui est en bas.

La seconde est qu’ils ne sont pas durables dans le temps. Pour perdurer le plus longtemps possible, ces systèmes utilisent bien souvent la méthode de vente du marketing de réseau. En général, au bout de 18 à 24 mois, il n’y a plus assez de nouveaux membres pour faire marcher le système et la structure s’effondre.

En d’autres termes, un système pyramidal est un type illégal d’affaires alors que le marketing de réseau n’est rien de plus qu’une méthode permettant de générer des ventes.

Quels sont les risques encourus ?

Les systèmes de vente pyramidale sont formellement interdits par la loi de la plupart des pays du monde. Si vous êtes dans un tel système vous devez prendre conscience qu’il y a des risques car aux yeux du législateur dès que vous êtes inscrits dans un système pyramidal vous êtes automatiquement un participant, un promoteur et donc un complice !

Vous risquez :

  • Une peine de prison ;
  • Une amende.

Quoi faire si on en fait partie ?

Si vous vous rendez compte que vous faites partie d’un tel système en France vous devez absolument vous adresser à la répression des fraudes. Dans tous les cas n’attendez pas en espérant qu’il ne vous arrivera rien car ne rien dire en connaissance de cause c’est cautionner et vous condamne à la peine maximale.

Vidéo complémentaire

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les systèmes pyramidaux, cliquez sur le lien ci-dessous.

► Accès direct à ma vidéo « PYRAMIDE DE PONZI – Combine légale ou illégale ? » en cliquant ici.

Contenu privé

Si vous désirez recevoir du contenu privé, je vous invite à en faire la demande en cliquant sur le lien ci-dessous.

► Accès à mon contenu privé en cliquant ici.

Soutien

Si vous avez aimé cet article, je compte sur vous pour le partager.

Merci à tous pour votre soutien !

Quentinator

About The Author

Quentinator

Cliquez sur l'onglet « À propos » pour en apprendre davantage sur moi.